Le Feng Shui :
comment aménager sa maison façon « Feng Shui » ?

Le guide du Feng Shui

Le Feng Shui, pratique chinoise ancestrale, fait partie des enseignements brigués par les occidentaux en quête du vivre zen. Les pays asiatiques exercent en effet une certaine fascination sur les Occidentaux qui souhaiteraient en percer les secrets. Malgré de grandes différences culturelles, ils puisent souvent leur inspiration dans les pratiques et les coutumes chinoises surtout lorsqu’il s’agit de bien-être et de sérénité. Le Feng Shui mêle croyances, tradition, bon sens et divination. Il considère qu’une circulation fluide de l’énergie dans l’univers nous permet de vivre en harmonie avec l’environnement terrestre. La pratique du Feng Shui augmente nos chances de réussite et d’équilibre dans bien des domaines de notre vie.

 

Un bon Feng Shui respecte certaines règles d’aménagement des pièces de la maison et permet d’établir des relations harmonieuses, d’entretenir une bonne santé, d’attirer la prospérité dans le foyer. Un mauvais Feng Shui attirera, quant à lui, le malheur et pourra avoir des conséquences parfois tragiques sur les habitants de la maison.

 

Un bon positionnement Feng Shui dans la maison tient compte des 5 éléments : le bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau et respecte un équilibre entre la force Yin et la force Yang. Chaque pièce a sa propre symbolique et devra respecter une organisation particulière car une bonne orientation des meubles qui la composent, la présence ou l’absence de certains objets, de plantes vertes, le choix d’une couleur sont autant d’éléments qui participent à la bonne circulation des énergies.

1 – Un peu d’histoire sur le Feng Shui

Histoire du Feng Shui

Les origines du Feng Shui sont mal connues mais une légende expliquerait que vers 4000 av. JC un homme du nom de Fu Hsi s’est installé sur les rives du fleuve Lo. Jusque là, des inondations détruisaient régulièrement cultures et habitations à cet endroit. Mais dès l’arrivée de Fu Hsi les crues stoppèrent mystérieusement. Un jour, alors qu’il méditait sur la berge, il observa une tortue, symbole de bonheur dans certains pays asiatiques, dont la carapace était ornée de points noirs et blancs. La disposition des points était telle que lorsque l’on additionnait les points situés sur les diagonales, les colonnes ou les rangées, leur somme était toujours égale à 15 et composait un carré magique. De nombreuses écoles de Feng Shui s’appuient sur le carré magique pour dispenser leur enseignement revêtant de multiples formes. En Feng Shui notamment, on se sert du carré d’ordre 3 appelé Lo Shu (le livre de la rivière) comme règle de calculs pour déterminer le schéma énergétique d’une maison et la circulation des influx. On pourra l’utiliser pour organiser et équilibrer de manière optimale les différentes zones d’une maison qui correspondent aux différents domaines de notre vie : vie professionnelle, créativité, prospérité, relations aux autres, famille, santé et bien-être, sagesse et connaissance, vitalité, estime de soi…

L’idéologie du Feng Shui s’articule autour du Chi, de l’équilibre entre le Yin et le yang et la théorie de 5 éléments. Le concept du “Chi” (nommé “Ki” au Japon et “Prana” en Inde) est né en Chine il y a de millénaires. Le Chi est la circulation de l’énergie vitale.

Feng Shui se traduit par le vent et l’eau, éléments qui pour les chinois matérialisent l’énergie du ciel et de la terre et la circulation perpétuelle des énergies. Le Feng Shui repose sur l’idée qu’il faut équilibrer et harmoniser les flux naturels d’énergie qui nous entourent et notamment dans nos maisons afin de préserver et améliorer la santé, la prospérité et le bien-être des habitants.

L’école de Feng Shui la plus simple à comprendre et à adapter pour des occidentaux et celle qui base ses calculs sur les 9 Ki de l’astrologie chinoise . Cet art divinatoire utilise des trigrammes (figurés par 3 traits et en correspondance avec les 5 éléments et des caractéristiques spécifiques). Pour ceux qui sont en quête de bien-être spirituel et physique et d’équilibre de vie, le Feng Shui constitue une façon de penser s’inspirant des méthodes ancestrales de la pensée chinoise comme la circulation du Chi, le Yin et le Yang, la théorie des 5 éléments.

Pour les chinois, le Feng Shui est une philosophie de vie permettant de vivre en harmonie avec la nature. Dans le monde occidental, le Feng Shui est plutôt considéré comme une méthode d’aménagement de notre environnement pour nous aider à atteindre l’harmonie.

2 – Les grands principes du Feng Shui

les grands principes du Feng Shui

Les principes essentiels avec lesquels nous devons nous familiariser pour comprendre le Feng Shui sont le Chi, le Yin et le Yang, les 5 éléments et les 9 Ki.

Le Chi

Le Chi est difficile à définir avec exactitude, il pourrait correspondre, même si cela est un peu réducteur, à ce que nous nommons énergie ou influx dans notre monde occidental. Il est l’énergie qui circule dans l’univers, la terre, notre corps et notre esprit et dans les animaux. De nombreuses applications dont le reiki, le shiatsu, le Qi gong, le Tai chi, l’acupuncture et le Feng shui découlent du “Chi”. Lorsque les flux énergétiques circulent harmonieusement autour de nous il ne peut en découler que des conséquences positives sur notre corps, nos pensées, nos émotions et notre vie en général. Certaines disciplines thérapeutiques chinoises, comme le shiatsu ou l’acupuncture, s’appuient sur cette libre circulation de l’énergie pour libérer des énergies négatives à l’origine de maladies ou de blocages…

Les 5 éléments

les 5 éléments en Feng Shui

Le principe des Cinq éléments est une théorie taoïste basée sur l’observation de la nature, de son évolution continuelle et des mouvements du rythme de la vie. Chaque élément a une correspondance avec une saison, un point cardinal, une couleur…

Ces éléments sont interdépendants et ont besoin les uns des autres pour exister ou se détruire… Chaque élément nourrit le suivant et le fait exister, c’est le cycle de création :

  • Le bois combustible naturel permet la production du Feu. L’énergie du bois est tournée vers l’extérieur et les autres.
    Il est le symbole de la croissance et du printemps. On l’associe à l’Est et à la couleur verte.
  • Le feu brûle ce qui se trouve sur son chemin, cela devient des cendres puis se transforme en terre. L’énergie du Feu pousse à l’action.
    Le Feu est le symbole du Yang et de l’été. Il est associé au Sud et au rouge.
  • La terre est à l’origine du métal (puisqu’on le trouve dans ses entrailles). L’énergie de la Terre réunit.
    La Terre est au centre et sa couleur associée est le jaune.
  • Le métal nourrit l’eau (il lui apporte minéraux, oligo-éléments…). L’énergie du métal est tournée vers l’intérieur.
    Le métal est le symbole du travail et de l’automne. Il est associé à l’ouest et au blanc.
  • L’eau fait naître le bois (pour se développer le bois a besoin d’eau). L’énergie de l’Eau est paisible et fluide.
    L’eau est le symbole de Yin et de l’hiver. Elle est associée au nord et au noir

 

Mais ces éléments peuvent aussi se détruire, pris dans un autre ordre leurs rapports deviennent négatifs et destructeurs.

  • L’eau éteint le feu.
  • Le feu fait fondre le métal.
  • Le métal est utilisé pour détruire le bois (on utilise une hache par exemple pour couper l’arbre).
  • Le bois en croissant et s’étendant sur la surface de la terre la détruit.
  • La terre absorbe l’eau et la fait disparaître dans ses entrailles (lorsqu’il pleut par exemple).

 

Les cinq éléments nous indiquent comment circule l’énergie qui nous entoure. Cela nous permet selon les cas de rétablir l’harmonie des énergies ou de favoriser une bonne circulation du Chi.
Les 5 éléments doivent être présents ensemble. Ils doivent être répartis harmonieusement et de manière équilibrée en fonction de l’ambiance que l’on souhaite donner à une pièce, ou selon le tempérament, la personnalité d’une personne ou d’un environnement.
Par exemple pour une personne triste et peu expansive qui manque de Feu, on s’attachera à combler ce manque en disposant des objets rouges dans sa décoration intérieure, on ajoutera des éclairages chaleureux et on limitera la présence d’élément Eau car l’Eau éteint le Feu…

 

L’utilisation et la répartition des 5 éléments dans une maison participent à l’équilibre du Yin et du Yang.

Le concept du Yin et du Yang

Le Yin et le Yang en Feng Shui

Le Yin et le Yang sont les deux parties d’un tout. Ils représentent dans les croyances chinoises deux forces opposées en mouvement continuel qui interagissent et se complètent et sont à l’origine de tout ce qui se passe dans l’univers. Ces forces sont bien distinctes mais sont indissociables. L’équilibre entre le Yin et le Yang, le Tao, symbolise l’harmonie de l’univers.

Le Yin (ombre) représente la gentillesse, la féminité, la nuit, la lune, l’intériorité,… alors que le Yang (lumière) représente la fermeté, la masculinité, le jour, le soleil, l’extériorité…
Pour vivre sereinement, il est important d’établir un équilibre énergétique que ce soit dans notre environnement, à l’intérieur de notre maison ou dans notre vie intérieure. Un bon Feng Shui n’existe que si il y a harmonie entre le Yin et le Yang.

Les 9 Ki :

Il s’agit d’un art divinatoire destiné à trouver comment vivre en harmonie dans l’espace et le temps et pouvoir ainsi aborder les situations et les évènements de notre vie dans les meilleures conditions possibles. L’astrologie 9 Ki est souvent utilisée en Feng Shui car ils s’appuient tous deux sur les mêmes principes fondamentaux et sont complémentaires. L’astrologie des 9 Ki permet d’établir les personnalités de base, émotionnelle et énergétique d’une personne, les périodes qui lui sont favorables ou défavorables, ses compatibilités dans l’espace, dans ses déplacements quand le Feng Shui permet de créer un environnement énergétique harmonieux…

3 – Techniques et accessoires du Feng Shui

Techniques et accessoires du Feng Shui

L’importance de l’équilibre qui permet la libre circulation de l’énergie n’est plus à démontrer pour une bonne pratique du Feng Shui.
Pour créer les conditions favorables, il convient de vérifier l’harmonie de notre maison et de s’entourer d ‘accessoires qui apportent protection, bien-être et vitalité… Il existe des techniques comme le Pa Kua qui permettent de distinguer un bon Feng Shui d’un mauvais et l’on utilisera les éléments et des objets Feng Shui pour corriger, rétablir et améliorer le Chi.

Pa Kua et carré Lo Shu

L’une des techniques du Feng Shui, le Pa Kua qui peut se présenter sous une forme octogonale ou sous la forme du carré Lo Shu, est la plus simple à utiliser pour déterminer quel est l’aménagement le plus approprié d’une pièce ou d’une maison, en fonction des zones que l’on souhaite privilégier. La partie haute du carré représente la terre, les lignes du milieu représentent l’homme et celles du bas évoquent le ciel. ,9 cases composent ce carré et chacune d’elle représente un domaine de notre vie.

Pa& Kua et carré Lo Shu en Feng Shui

Munissez-vous d’une feuille de papier sur laquelle vous aurez dessiné le plan de votre maison ou de la pièce que vous souhaitez analyser ou aménager. Posez un calque ajusté à votre plan et sur lequel vous aurez au préalable positionné les 9 domaines tels qu’ils figurent sur le tableau ci-dessus. Le Pa Kua devra être positionné de façon à ce que la porte d’entrée se trouve dans les cases sagesse, carrière ou aide.
Vous pourrez ainsi analyser votre intérieur, vérifier l’équilibre des éléments, modifier l’aménagement si nécessaire et faire de votre intérieur un endroit harmonieux et réconfortant. En fonction du domaine que vous souhaitez privilégier dans votre intérieur et de l’ambiance que vous souhaitez y instaurer, vous pouvez disposer des éléments qui influent de manière positive sur vos émotions et assurent une bonne circulation de l’énergie.

Les animaux Feng Shui

Les maîtres Feng Shui dans la Chine ancienne tenaient compte de l’environnement pour choisir le meilleur endroit où implanter une maison. Dans cet environnement vivaient 5 animaux mythiques considérés comme protecteurs : le tigre, le phénix, la tortue, le dragon et le serpent. Bien qu’ils soient positionnés à l’extérieur, leur protection s’exerce sur l’intérieur du logement .

  • La Tortue Noire symbolise la stabilité, l’hiver, elle est associée à la montagne, elle est placée à l’arrière de la maison et nous protège des mauvaises vibrations extérieures.
  • Le Phénix rouge, symbole de l’été, des projets et de l‘avenir, il est placé devant la maison pour faire son office de porte-bonheur.
  • Le Dragon vert, symbole de la santé, du travail, de la prospérité et du printemps, est positionné à gauche de la maison et assure l’harmonie de la maison et de ses habitants.
  • Le Tigre blanc, symbole de la force, de l’énergie, de la communication, des relations aux autres et de l’automne, est à la droite de la maison et protège surtout la femme et les enfants de l’habitation.
  • Le Serpent jaune, symbole de la persévérance et de l’équilibre parfait, se situe au centre de l’habitation et fait le lien entre tous les autres animaux Feng Shui.

L’eau

Shui c’est l’eau. Sans pour autant être indispensable, la présence d’eau dans l’univers Feng Shui a son importance. Elle apporte calme et apaisement mais étant un élément puissant, il faudra manier son utilisation avec prudence. et veiller à ce que l’eau soit toujours propre.car les eaux stagnantes ou sales n’attirent que de mauvaises énergies et altèrent la qualité du Chi. On retrouvera son énergie dans les aquariums à condition qu’ils soient ouverts sur le dessus, des fontaines d’intérieur…

Les plantes et les fleurs

Les fleurs et les plantes ont leurs propres propriétés, certaines peuvent être bénéfiques d’autres toxiques. Pour bien choisir ses plantes et profiter de leurs vertus, on se renseignera sur leurs pouvoirs afin de faire le bon choix en fonction de l’effet recherché, certaines plantes sont assainissantes, dépolluantes, vitalisantes, relaxantes…
Les fleurs fraîches, symbole de la générosité de la nature, influent positivement sur le bien-être des habitants et de leur environnement. On ne se privera donc pas de la présence d’orchidées, bambous ou autres plantes dans nos intérieurs mais on évitera les fleurs séchées, les fleurs à épines ou les cactus.

L’éclairage, la lumières

Quelle que soit la pièce de votre maison on préférera plusieurs sources d’éclairage doux réparties dans l’espace plutôt qu’une seule. De cette manière la pièce pourra être parfaitement éclairée, sans zone d’ombre, et on pourra créer des ambiances différentes en jouant sur les éclairages.
Dans une pièce avec des meubles foncés, on éclairera par exemple plus fortement que dans une pièce aux meubles clairs.

Les miroirs

Les miroirs permettent de stopper les énergies néfastes mais ils sont également utiles pour agrandir des pièces et capter les bonnes énergies comme un joli paysage extérieur ou la lumière.

Les images

Les images que nous aimons, qui ont une signification heureuse ou qui évoquent à nos yeux de beaux souvenirs ou de bons moments sont les bienvenues dans une maison Feng Shui. Dans la mesure où elles sont chargées d’énergie positive, elles pourront entrer dans notre maison sous forme de photos, peintures, dessins…

Les carillons et les mobiles

Sons purs et harmonieux et mouvements des mobiles ont un pouvoir équilibrant et apaisant sur les habitants d’une maison. Ils chassent les mauvaises vibrations et contribuent à une bonne circulation des énergies. .
En Feng Shui, le carillon est accroché dans un endroit où l’air circule pour qu’on l’entende tinter, à l’entrée de la maison ou dans les pièces d’une maison.

Découvrez le linge de maison en chanvre !

Linge de lit, linge de table, découvrez les produits Couleur Chanvre à base de fibres de chanvre naturelles, confortables et enveloppantes.

4 – Aménager son intérieur façon Feng shui

aménager son inté&rieur façon Feng Shui

L’harmonie doit régner dans la maison Feng Shui. Tout y est étudié pour stimuler, ou apaiser, pour créer une atmosphère conviviale et chaleureuses, ou propice à la réflexion, selon les besoins… Et pour y parvenir chaque détail compte, à commencer par la couleur qui influe sur notre moral, en passant par les éclairages ou l’emplacement des meubles dans une pièce.

Les couleurs Feng Shui

Les couleurs de nos vêtements tout comme celles présentes dans notre environnement ont un impact sur nos humeurs et sur l’ambiance qui nous entoure. En Feng Shui les couleurs se répartissent en couleurs Yin et en couleurs Yang. Elles sont opposées et complémentaires et un équilibre devra être trouvé pour qu’elles apportent bien-être et sérénité.
Les couleurs vives correspondent aux couleurs Yang et sont dynamisantes. On les réservera plutôt aux pièces de la maison où l’on s’active et où l’on reçoit, comme la cuisine ou le bureau.
Les couleurs douces, pastels correspondent aux couleurs Yin et sont apaisantes. Elle seront donc principalement utilisées dans les pièces de repos et de calme, comme la chambre, la bibliothèque…
En fait, ce qui prime, c’est de choisir les couleurs en fonction de l’ambiance que vous souhaitez installer dans chacune des pièces de votre maison.

 

Les couleurs en Feng Shui, vous l’aurez compris, ont une symbolique. Elles sont en correspondance avec vos émotions, vos humeurs, les éléments :
Le rouge est associé à l’élément Feu et symbolise le dynamisme, la prospérité, l’amour. Cette couleur présente de manière excessive peut provoquer de l’excitation et de la nervosité. On l’utilisera dans le bureau ou le salon mais on l’évitera dans les chambres à coucher.
L’orange est la couleur du changement, de l’amitié, de la créativité. Elle a un effet stimulant, dynamisant et anti-dépressif. Elle sera donc adaptée pour les chambres d’enfant, l’entrée, le salon et la cuisine.
Le jaune est une couleur solaire qui favorise les échanges, la communication. Elle apporte la joie, le calme et favorise l’inspiration et la spiritualité. Le jaune trouvera sa place dans une chambre d’enfant, un séjour, une salle de réunion.
Le vert, associé à l’élément bois, est le symbole de la jeunesse, de la croissance, de la santé et de l’harmonie. C’est une couleur apaisante qui favorise la concentration et la créativité et qui est tout à fait adaptée à une cuisine ou un bureau.
Le bleu est associé à l’élément Eau. Il est la couleur de l’âme, de la sagesse et de la sérénité et favorise la réflexion et la méditation. On l’utilisera donc dans un bureau ou une salle de bain.
Le violet représente l’équilibre parfait entre la couleur Yang (rouge) et la couleur Yin (bleu), et symbolise la spiritualité, l’intuition. Il stimule l’intellect c’est pourquoi il trouve sa place dans un bureau.
Le rose apaise et atténue la mauvaise humeur. Il est adapté pour la chambre à coucher et la salle de bains
Le gris est associé à l’élément Métal. Il symbolise la concentration et est utilisé pour le bureau.

 

Certaines couleurs sont à éviter en Feng Shui ou à utiliser avec modération :
Le blanc symbolise la pureté et l’innocence. On utilise plutôt du blanc cassé car on évite d’utiliser cette couleur pure qui risquerait de créer une sensation de vide et de mal-être.
Le noir symbolise le mystère, la magie. Cette couleur incite au pessimisme, c’est pourquoi on l’utilise par petites touches dans notre environnement.
Le marron est la couleur de la stagnation et incite à la nostalgie, on évitera en conséquence d’utiliser cette couleur.

 

Il faudra trouver un équilibre entre les couleurs Yin et les couleurs Yang. Trop de couleurs Yin dans un intérieur favorisent la lassitude, la langueur alors qu’un excès de couleurs Yang peut provoquer de l’agressivité et des tensions.

Une entrée Feng Sui

L’entrée constitue la première impression qu’un visiteur aura en entrant dans votre maison et ce sera également la dernière lorsqu’il en sortira. L’entrée est aussi un lieu de passage des énergies. C’est pourquoi, il est important de ranger cette pièce et de la rendre accueillante. Un miroir qui ne fait pas face à la porte ce qui renverrait l’énergie dehors, une plante verte, une image d’espace ou de paysage zen seront le bienvenus dans l’entrée à condition de ne pas être trop encombrants.

Une chambre à coucher Feng Shui

C’est dans notre chambre à coucher que nous nous ressourçons nuits après nuits. Pour permettre aux énergies de bien circuler dans une chambre Feng Shui et créer les meilleures conditions de bien-être, on veillera à respecter certaines règles Feng Shui. On installera peu de meubles. On déterminera l’emplacement du lit de façon à ce qu’il soit le plus éloigné possible de la fenêtre et de la porte et que la tête soit positionnée contre un des murs. On évitera le désordre qui est incompatible avec une chambre Feng Shui et on choisira des éclairages avec variateur si possible pour pouvoir régler l’intensité de la lumière et créer une atmosphère douce qui contribue au calme et au repos.

 

On privilégiera la présence d’éléments Yin, doux, confortables pour créer une atmosphère apaisante et propice au sommeil réparateur (matières, formes, couleurs) et on éloignera tous les éléments qui pourraient perturber notre sommeil : les miroirs ne devront pas être placés en face du lit, les aquariums, le matériel électro-magnétique seront à bannir de la chambre.

Un salon Feng Shui

Le salon est le lieu où l’on reçoit ses relations, ses amis, sa famille et devra être une pièce accueillante, agréable à vivre, un lieu confortable, propice aux échanges, aux confidences et à la communication en général. On choisira des meubles de formes arrondies, un éclairage qui pourra être modulé en fonction de la nature des échanges, des couleurs chaleureuses Les canapés et fauteuils seront placés de façon à ne pas tourner le dos à la porte et autour d’une table basse ou d’une cheminée. On évitera de surcharger le salon et d’y disposer des plantes piquantes surtout près des sièges et canapés pour une circulation fluide des énergies.

Une cuisine Feng Shui

La cuisine doit être conviviale car elle est une pièce importante de la maison où l’on se retrouve pour préparer à manger, discuter et partager des moments ensemble. C’est un endroit où l’on doit pouvoir circuler facilement et qui doit être fonctionnel. Des espaces de rangement devront être prévus pour qu’il traîne le moins de choses possible. On placera le plan de travail de façon à ce que la personne qui cuisine puisse visualiser toute la pièce en un seul coup d’oeil et ne soit pas dos à la porte. On choisira des couleurs qui apportent de la chaleur.

5 – Les 10 erreurs à éviter pour vivre zen selon le Feng shui

Les 10 erreurs à éviter pour vivre zen selon le Feng shui

L’une des premières règles pour vivre zen selon les règles du Feng Shui est d’éviter de se laisser envahir par des objets inutiles ou hostiles, des couleurs agressives, des énergies négatives. Pour se débarrasser de mauvais influx, une purification et un nettoyage de notre espace pourront s’avérer nécessaires.

Éviter le désordre et ses méfaits 

La pratique du Feng Shui est incompatible avec le désordre. Dégager de l’espace est un des éléments qui permet de se régénérer, le désordre étant de l’énergie bloquée.

En Feng Shui, on considère que le désordre fait stagner le Chi, nous affecte et a des effets négatifs. Il génère de la fatigue et constitue de l’énergie négative et inerte. En rangeant, cette mauvaise énergie est libérée et la place est laissée à une nouvelle énergie et à la vitalité.

Lorsque le désordre envahit notre espace, il retient le passé qui occupe la place et empêche la nouveauté et l’action. Le désordre en encombrant une grande partie de notre espace, rend les choses et les pensées plus confuses.

Le désordre pousse à la procrastination: plus il se cumule et plus l’énergie stagne et l’ampleur du travail de rangement à effectuer semble insurmontable et épuise à l’avance. Le manque d’ordre crée des tensions et peut être à l’origine de disputes au sein de la famille. Il est aussi un frein à nos projet, il isole car la maison étant mal rangée, on peut hésiter à inviter famille ou amis.

Au lieu d’élever notre énergie, le désordre la tire vers le bas, il génère de la déprime et parfois même des problèmes de santé car il attire et retient la poussière, les moisissures, les insectes nuisibles…

Il est source d’ennui empêchant l’inspiration et la vitalité d’entrer dans la maison. Avec le désordre notre énergie s’attache à trop d’objets insignifiants et l’on perd de vue ce qui importe réellement.

Eviter de conserver des choses inutiles : débarrasser

On accumule au fil des années de nombreux magazines, objets, meubles, vêtements ou autres,… qui encombrent notre espace mais ne nous servent plus à rien et font la part belle au désordre. Il faut apprendre à se débarrasser de ce qui ne nous sert plus, de ces objets qui sont des nids à poussière et qui font stagner les mauvaises énergies. Et en revanche il faut prendre l’habitude de classer, ranger ce qui nous appartient et qui nous est utile.

Ne pas laisser s’installer les mauvaises énergies : nettoyer et purifier

Pour ne pas laisser de mauvaises énergies entraver notre bien être et faire de notre maison un havre de paix, la première étape est de faire place nette : nettoyer, ranger et purifier.
Le Feng Shui prône la lumière, la propreté, l’équilibre, l’harmonie et repousse ce qui est sombre, la saleté, le désordre.

 

Lorsque l’on emménage dans un nouveau foyer ou lorsqu’une atmosphère lourde s’est emmagasinée dans un intérieur, le Feng Shui préconise de procéder à un nettoyage énergétique les lieux en suivant des rituels précis de purification. De nombreuses descriptions de rituels sont recensées dans le Livre des rituels, Li Ki. On peut par exemple purifier une lieu par le Feu en utilisant de l’encens que l’on fera brûler dans les diverses pièces de la maison.

 

Une bonne pratique Feng Shui commence par un grand nettoyage de la maison pour renouveler son champ énergétique : on nettoiera la maison à fond, on fera le ménage méticuleux en faisant la poussière, les vitres, en passant l’aspirateur et en lessivant les sols. On apportera une énergie nouvelle et on assainira l’air de la maison en ouvrant une porte et une fenêtre pour faire circuler librement l’air.

 

Les rituels de purifications permettent de se connecter à sa maison, de disperser les mauvaises énergies et de faire place nette pour attirer les énergies positives.

Les rayonnements magnétiques

Eviter la présence de son téléphone portable, d’une box ou de l’ordinateur dans la chambre à coucher pour éviter une exposition prolongée durant la nuit à ces champs électro-magnétiques.

Eviter les angles pointus d’un meuble ou d’un objet

Pour améliorer la circulation du Chi, les angles pointus et saillants, qui bloquent l’énergie seront adoucis, par la présence d’une plante verte par exemple.

L’absence de miroir

L’absence de miroir est à éviter car le miroir contribue à la bonne circulation des énergies en Feng Shui. Mais attention à son emplacement, car par exemple placé face à une fenêtre ou à une porte, il chasse les énergies.

L’absence de plantes

La présence de plantes est bénéfique dans la maison Feng Shui, elles éloignent les mauvais influx, mais il faudra aussi veiller à ne pas conserver de fleurs fanées qui constituent une source de pollution intérieure.

Ne vous limitez pas à une seule lumière

Prévoyez plusieurs éclairages à répartir dans différents endroits d’une pièce. La lumière sera plus douce et limitera les zones d’ombre.

Ne négligez pas votre entrée 

L’entrée est la première pièce de votre maison que les visiteurs découvriront. C’est de cette pièce que se dégagera le premier ressenti. Pour que de bonnes ondes s’en libèrent, il est important en Feng Shui de rendre cette pièce accueillante et agréable.

Ne pas avoir de salle de bains sans porte

La salle de bains est l’endroit où l’on se nettoye et où l’on se débarrasse des impuretés et des mauvaises énergies. C’est pourquoi, il faut la cloisonner. En revanche cette pièce devra être ventilée pour empêcher le Chi de stagner.

Pour vivre plus zen, consultez nos autres articles :

Harmonie et bien être du chanvre !

Découvrez un linge de maison confortable et doux.